in

Festival du Film de Turin : premier jour

Aujourd’hui 22 novembre, les conférences de presse de la trente-deuxième édition du Torino Film Festival ont débuté. A 12h00 nous avons rencontré Anne Fountaine, réalisatrice du film Gemma Bouvery, ainsi que le film d’ouverture du festival. Martin (Fabric Luchini) il est boulanger dans un village normand et se passionne pour la littérature romantique. Quand les nouveaux voisins arrivent Charles et Gemma Bovery saisit aussitôt la similitude de leurs noms avec ceux des protagonistes de Madame Bovary et se met à fantasmer. La comédie, sophistiquée et imprévisible, est tirée de Roman graphique de Posy Simmonds. Il joue beaucoup sur la splendeur de gemma Aterton et sur la force de l’imaginaire artistique, capable d’interférer avec la réalité.

[rev_slider slider6]

Lors de la conférence, la réalisatrice explique comment elle a pris connaissance du roman graphique :

Je connaissais Posy Simmonds à cause de Tamara Drewe-English Betrayals, et le simple fait que le livre s’intitule Gemma Bovery m’intriguait beaucoup : le jeu de mots sur un archétype littéraire féminin semblait prometteur et divertissant.

Le film est empreint d’une sensualité extraordinaire. De la comédie française, on passe immédiatement à la projection, avant et à la rencontre avec les réalisateurs et comédiens, après, de la comédie italienne . Les directeurs G. Ciarrapico, M. Torre, L. Vendruscolo et les comédiens A. Cattelan, A. Mastronardi, V. Mastrandrea, F. Pannofino, A. Sartoretti et M. Giallini ils nous parlent des deux familles qui caractérisent le film, apparemment si différentes, mais en dessous si égales. est l’histoire de Massimo et Giulia qui tombent amoureux et pour diverses raisons se retrouvent à passer Noël d’abord avec la famille Colardo, puis avec la famille de Massimo. Une série de catastrophes aux implications tragi-comiques mettront à l’épreuve l’amour des deux garçons. La bande de Boris> se livre à la comédie de Noël qui n’a rien du cinepanettone classique, en effet c’est un film si original qu’il fait jouer divers acteurs dans deux rôles, comme Pannofino qui incarne à la fois le fou chef de famille Colardo, et le très riche père de Massimo.

What do you think?

98 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Colin Firth

Festival du Film de Turin : deuxième jour

Le maître Ennio Morricone

Giorgio Li Calzi ouvrira le 32e Festival du Film de Turin