in

L’avez-vous reconnu ? Son premier film est une comédie musicale romantique mais sa carrière effrayante lui a valu le titre de réalisateur du mal

Presque par hasard, il a tourné le documentaire The People vs. Paul Crump, basé sur l’histoire d’un homme noir condamné à mort. La phrase a été remise en cause grâce à l’œuvre, qui a reçu le prix Porte dorée au Festival du film de San Francisco. Néanmoins, Guillaume Friedkin, exposant du New Hollywood, a obtenu l’appellation de le réalisateur du Mal pour les innovations profondes apportées au genre du crime et de l’horreur.

William Friedkin : innovateur dans le crime et l’horreur

Les 29 août 1935 à Chicago. Fils d’un marin marchand et d’une infirmière, il vit uneenfance défavorisée économiquement, réussissant à obtenir des emplois à temps partiel, comme barman ou laveur de vitres.

Après avoir quitté le lycée de sa ville natale en 1959, il démarre son activité de livreur pour le compte de la chaîne de télévision. WGN de ​​Chicago, passant, en quelques années, du bureau de correspondance aux postes de producteurs puis à direction, réalisant plus de 2 000 heures de séquences en direct.

En 1965, William Friedkin s’installe à Los Angeles, où il réalise divers programmes pour le petit écran, dont un épisode de la célèbre série présentée par Alfred Hitchcock.

Les débuts dans un long métrage ont lieu à 1967, appelé au guide de Bon temps, une comédie musicale romantique avec Cher et Sonny Bono. Les bons chiffres enregistrés au box-office convainquent le producteur Norman Lear de lui confier les clés de Cette nuit ils ont inventé le strip-tease, avec Jason Robards et Britt Ekland.

La réponse favorable des critiques permet à William Friedkin d’être assigné Fête d’anniversaire Et La fête d’anniversaire de mon cher ami Harold, d’après la comédie de Mart Crowely.

A Hollywood, il perce au début des années 70 avec Le bras violent de la loi. Le film conquiert cinq Oscars: Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, Meilleur Scénario Original, Meilleur Acteur et Meilleur Montage. Il restera l’un de ses deux plus gros tubes, capable de influencer d’une manière profonde à la fois le détective et le nouveau cinéma américain de l’époque.

William Friedkin - L'Exorciste

L’autre, L’Exorciste, devient un Étape importante d’horreur. Défini par la même affiche comme le film le plus terrifiant de tous les temps, il vaut des recettes extraordinaires et décroche deux Oscars. En 2013, à l’occasion du 70e Exposition de Venise, William Friedkin retire le Lion d’or pour l’ensemble de ses réalisations.

Lire aussi Avez-vous déjà vu Jason Priestley enfant ? Il a fait carrière dans un comté bien connu de Los Angeles et sa grande passion pour les voitures lui a fait risquer sa vie.

What do you think?

98 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

venezia 78, serena rossi cinematographe.it

Venise 2021 : qui sont les invités les plus attendus sur le tapis rouge du Festival ?

Sleeping Dogs : Donnie Yen espère tourner le film l'année prochaine

Sleeping Dogs : Donnie Yen espère tourner le film l’année prochaine